Archives par mot-clé : objets

Glossaire de quelques outils du copiste, enlumineur, peintre médiéval (A-C)

Claudine Brunon

 

Au Moyen Age, l’écriture devient une activité spécialisée, aux mains de véritables professionnels œuvrant dans les scriptoria, principalement en contexte monastique. Ces copistes utilisent une série d’accessoires spécifiques, mentionnés par quelques textes, visibles en partie sur l’iconographie médiévale (enluminures notamment), potentiellement conservés dans les fouilles et les musées, et qu’il est donc utile de répertorier pour approcher la matérialité de l’écriture médiévale.

C’est une série de notices organisées comme un mini-dictionnaire que je proposerai dans ce blog à travers plusieurs billets ; une liste d’accessoires issue de mes recherches sur la culture matérielle du copiste, enlumineur, peintre médiéval. La sélection des objets présentés s’est opérée, entre autres, soit sur les critères d’usage (écriture, enluminure, peinture), soit à partir des sources anciennes disponibles. Cette première livraison regroupe les outils commençant par les lettres A à C.

Continuer la lecture de Glossaire de quelques outils du copiste, enlumineur, peintre médiéval (A-C)

Instrumentum inscriptum: un module épigraphique pour Artefacts

Michel Feugère

 

Le projet de construire un outil adapté à l’enregistrement et l’analyse des inscriptions sur objets archéologiques remonte maintenant à quelques années. Je l’avais évoqué dans un billet de blog en 2017, car c’est cette année-là que, dans le cadre d’une candidature ERC sur l’épigraphie, j’avais proposé à Alex Mullen, la coordonnatrice de  LatinNow, deux projets français, dont cet outil. Les projets ayant été acceptés, et avec les délais nécessaires à la mise en place d’une convention entre le Cnrs et l’Université de Nottingham, c’est en août 2020 que le travail a pu commencer de manière effective. Continuer la lecture de Instrumentum inscriptum: un module épigraphique pour Artefacts

Découvrir les objets archéologiques avec Artefacts.mom.fr

Continuer la lecture de Découvrir les objets archéologiques avec Artefacts.mom.fr

Jean-Olivier Gransard Desmond

 

Exemple de cartographie sur Artefacts
Artefacts, un exemple d’outil numérique au service de l’innovation en archéologie

 

À l’occasion de l’édition 2020 de la Fête de la science, l’équipe 4 du laboratoire Archéologie et Archéométrie de Lyon (UMR 5138), en partenariat avec ArkéoTopia, une autre voie pour l’archéologie, vous invite à la retrouver en direct pour partir à la découverte du petit mobilier archéologique avec l’encyclopédie collaborative en ligne des objets archéologiques – Artefacts.mom.fr

Continuer la lecture de Découvrir les objets archéologiques avec Artefacts.mom.fr

Signacula ex aere : épigraphie et matérialité

Michel Feugère

Fig. 1 — Theodor Mommsen, Heinrich Dressel et Otto Hirschfeld  (Wikipedia).

On considère généralement que l’instrumentum inscriptum a reçu ses lettres de noblesse académique quand Th. Mommsen, H. Dressel, O. Hirschfeld (fig. 1) et d’autres savants allemands ont inséré dans différents volumes du CIL (Corpus Inscriptionum Latinarum), publiés à partir de 1863, des estampilles sur amphores, tuiles ou autres céramiques, des graffites et divers objets inscrits, ustensiles, instruments ou simples supports de textes auxquels on n’avait jusque là accordé que peu d’intérêt. Ce projet pharaonique de l’Académie des Sciences de Berlin-Brandenbourg (BBAW) a été mené avec tant de brio que ses différents volumes, constamment réédités depuis le XIXe  s., et en partie mis en ligne désormais, constituent encore aujourd’hui la bible des épigraphistes de l’Antiquité romaine (pour une histoire des recherches sur l’instrumentum inscriptum : Buonopane 2017 ; étude des signacula dans le CIL : Braito 2014). Continuer la lecture de Signacula ex aere : épigraphie et matérialité

Etudier les objets archéologiques

Michel Feugère

 

En archéologie comme ailleurs, chaque spécialité tend à se segmenter en démarches complémentaires, qui deviennent à leur tour si complexes qu’on a bien du mal à en maîtriser toutes les étapes. C’est notamment le cas de l’étude des objets archéologiques, qui mobilise des compétences très variées et de plus en plus spécifiques. Nous souhaitons ici examiner, de manière synthétique, l’ensemble de cette démarche et ses prolongements dans le domaine de la recherche. Continuer la lecture de Etudier les objets archéologiques

Les objets d’un vicus : Horbourg-Wihr

 

Michel Feugère

 

Compte rendu de : M. Higelin, Activités économiques et vie domestique d’un quartier du vicus de Horbourg-Wihr (68). Etude spatiale et fonctionnelle du mobilier (1er – 3e siècle) (Monogr. Instrumentum, 61), Drémil Lafage 2019.

 

Après une période où les catalogues d’objets romains concernaient surtout des musées, les  corpus qui ont été étudiés depuis quelques décennies ont largement mis à contribution les fouilles récentes. Si les méthodes ont été en grande partie élaborées dans le cadre de l’archéologie programmée (Lattes), c’est essentiellement le secteur préventif qui a bénéficié de ces outils, ce qui peut se comprendre compte tenu des volumes de données concernés. Les méthodes de sélection et de comptage n’étant pas encore uniformes, il n’est pas toujours facile de comparer les quantités d’objet traités, mais le travail publié aujourd’hui par M. Higelin prend toute sa place dans la liste, assez brève, des sites ayant bénéficié d’études d’objets à caractère exhaustif, ou presque. Continuer la lecture de Les objets d’un vicus : Horbourg-Wihr