Archives par mot-clé : archéologie médiévale

Ancienne abbaye d’Entremont à Glières-Val de Borne (Haute-Savoie)

Sidonie Bochaton

L’ancienne abbaye d’Entremont se trouve dans la nouvelle commune de Glières-Val de Borne formée en janvier 2019 à la suite de la fusion des communes d’Entremont et du Petit-Bornand. Des trois anciennes abbayes savoyardes de la congrégation d’Abondance (Fig. 1), elle est aujourd’hui la moins connue. En effet, l’abbaye mère d’Abondance et sa fille de Sixt font depuis 2015 l’objet de recherches archéologiques et historiques dans le cadre d’une thèse en archéologie médiévale1. Passée à la congrégation de Saint-Ruf en 1279, l’abbaye d’Entremont a été rapidement détachée de celle d’Abondance. Des prospections soutenues par la commune et autorisées par l’Etat ont visé à évaluer le potentiel archéologique du sol en prévision de la création d’un chantier-école de l’université Savoie Mont Blanc en 2021.

Continuer la lecture de Ancienne abbaye d’Entremont à Glières-Val de Borne (Haute-Savoie)

  1. Thèse en archéologie du bâti médiéval, dirigée par Anne Baud (maître de conférences en archéologie médiévale à Lyon 2, Laboratoire ArAr). Ma problématique de recherche porte sur l’évolution architecturale de ces abbayes, en particulier dans la partie orientale des monastères réservée aux religieux. []

Glossaire de quelques outils du copiste, enlumineur, peintre médiéval (A-C)

Claudine Brunon

 

Au Moyen Age, l’écriture devient une activité spécialisée, aux mains de véritables professionnels œuvrant dans les scriptoria, principalement en contexte monastique. Ces copistes utilisent une série d’accessoires spécifiques, mentionnés par quelques textes, visibles en partie sur l’iconographie médiévale (enluminures notamment), potentiellement conservés dans les fouilles et les musées, et qu’il est donc utile de répertorier pour approcher la matérialité de l’écriture médiévale.

C’est une série de notices organisées comme un mini-dictionnaire que je proposerai dans ce blog à travers plusieurs billets ; une liste d’accessoires issue de mes recherches sur la culture matérielle du copiste, enlumineur, peintre médiéval. La sélection des objets présentés s’est opérée, entre autres, soit sur les critères d’usage (écriture, enluminure, peinture), soit à partir des sources anciennes disponibles. Cette première livraison regroupe les outils commençant par les lettres A à C.

Continuer la lecture de Glossaire de quelques outils du copiste, enlumineur, peintre médiéval (A-C)

Cluny revisité

Jacque Bujard

 

Compte-rendu de : Anne Baud, Christian Sapin, avec la collaboration de Walter Berry, Anne Flammin et Fabrice Henrion, Cluny. Les origines du monastère et de ses églises, Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques CTHS, Collection Archéologie et Histoire de l’art no 35, 2019, 223 pages.

 

« Peut-on connaître réellement et complètement un site de l’importance de l’abbaye de Cluny ? ». C’est par cette question liminaire que débute la très belle publication consacrée l’an dernier aux origines du monastère et de ses églises par Anne Baud et Christian Sapin, avec la collaboration de Walter Berry, Anne Flammin et Fabrice Henrion. Ses auteurs lui donnent une réponse lapidaire : « Certainement pas » ! Force est néanmoins de constater que cet ouvrage jette un regard renouvelé des premiers siècles d’existence de l’abbaye, voire propose, sur nombre de points, des conclusions bien différentes de celles généralement adoptées jusqu’ici. Continuer la lecture de Cluny revisité

Lieux de justice en Savoie du nord

Sidonie Bochaton

 

Présentation de recherches en cours

Dans le cadre de mes recherches universitaires qui portent sur les maisons de chanoines réguliers en Haute-Savoie, j’ai développé un intérêt pour les lieux de justice, qu’il s’agisse de lieux d’enfermement ou de lieux d’exécutions des peines. Ces recherches ont principalement porté sur la justice des maisons de chanoines réguliers, mais également sur les lieux d’exécutions de seigneuries ecclésiastiques et laïques. Elles s’inscrivent dans un champs de recherche particulièrement dynamique sur la justice en Europe médiévale et moderne. Continuer la lecture de Lieux de justice en Savoie du nord

Grenoble cœur de ville. La fouille des rues de Lionne, Cujas, Chenoise et rue de la République

Franck Gabayet

 

L’opération archéologique Grenoble Cœur de ville a été engagée dans le cadre d’un vaste programme de réaménagement du centre historique de la ville, qui passe par une piétonisation accrue et la plantation d’arbres sur la voirie remodelée. L’installation d’arbres en milieu urbain est soumise à des protocoles désormais bien établis pour assurer la croissance et la longévité des différentes espèces plantées. Il est en premier lieu nécessaire d’assurer à l’arbre un espace d’enracinement suffisant. Dans le cas de Grenoble, le projet prévoyait une fosse de l’ordre de 5 x 3 m dotée d’une profondeur d’environ 1,20 m. La réalisation de ce programme et plus précisément l’implantation des fosses d’enracinement dans des secteurs potentiellement riches en vestiges archéologiques, datés de l’Antiquité à la fin du XIXe siècle, sont à l’origine d’une prescription par le service régional de l’archéologie, pour dix-neuf sondages dont la fouille a été confiée à l’Inrap par Grenoble Métropole. Continuer la lecture de Grenoble cœur de ville. La fouille des rues de Lionne, Cujas, Chenoise et rue de la République

La redécouverte du prieuré de Meillerie (2009-2020)

Sidonie Bochaton

 

Fig. 1 —  La façade orientale du prieuré de Meillerie en 2009 (Haute-Savoie). Cl. S. Bochaton.

Situé au nord-est du département de la Haute-Savoie et dans la région du Chablais, entre la ville d’Évian-les-Bains et la frontière suisse avec le Valais, l’ancien prieuré de chanoines réguliers de Meillerie se dresse au pied de l’imposant massif préalpin des Mémises et sur la rive sud du Léman (fig. 1). Remarquablement bien conservé, il fait l’objet depuis 2009 de recherches historiques et archéologiques ainsi que d’une mise en valeur au travers de diverses animations : visites guidées, concerts, etc. Cette année, ce monastère qui a la particularité d’avoir été fortifié fête ses 800 ans.

Continuer la lecture de La redécouverte du prieuré de Meillerie (2009-2020)

Du nouveau sur les « siècles obscurs », entre Alpes et Jura, de 350 à l’an 1000

Jean-François Reynaud

 

 

Compte-rendu de : Lucie Steiner (dir.), avec la collaboration de Justin Favrod, Aux sources du Moyen Âge. Entre Alpes et Jura de 350 à l’an 1000, éditions Infolio, 2019, 288 pages.

 

Cet ouvrage a été publié par les éditions Infolio, en 2019, sous la direction de Lucie Steiner avec la collaboration de Justin Favrod. Il comporte 288 pages, de nombreuses illustrations et réunit des chapitres de synthèse qui vont des lieux habités à l’espace culturel en passant par les marchés, la religion, le vivre ensemble, les lieux de sépultures et une quarantaine de monographies écrites par des spécialistes, le plus souvent archéologues. Cette synthèse a été réalisée en même temps que deux expositions, encore visibles, présentées au musée d’histoire du Valais à Sion et au musée cantonal d’archéologie et d’histoire de Lausanne. Continuer la lecture de Du nouveau sur les « siècles obscurs », entre Alpes et Jura, de 350 à l’an 1000

Abbaye Saint-Martin de Savigny (Rhône) : la chapelle Saint-Léger

Olivia Puel

 

Localisée à 26 km au nord-ouest de la ville archiépiscopale (figure 1), l’abbaye Saint-Martin de Savigny fut au Moyen Âge l’un des monastères majeurs du diocèse de Lyon. La chapelle Saint-Léger, seul bâtiment conservé dans l’emprise de cet établissement, a fait l’objet d’une étude archéologique du bâti en 2017. Cette opération programmée a fait suite aux interventions réalisées sur les différents édifices cultuels et conventuels, entre 2006 et 2012, dans le cadre d’une thèse d’archéologie médiévale. Elle a été réalisée à la faveur d’une opportunité nouvelle offerte par les propriétaires, qui souhaitaient que ce lieu de culte bénéficie, à son tour, d’un réexamen critique. Continuer la lecture de Abbaye Saint-Martin de Savigny (Rhône) : la chapelle Saint-Léger

Mission archéologique du château de Belvoir (Israël) 2019

Anne Baud, Anne Flammin

C’est la 7e année qu’une équipe pluridisciplinaire composée d’archéologues, d’architectes, de topographes, de tailleurs de pierre … se rend en Israël pour étudier le château croisé de Belvoir sous la direction d’Anne Baud (ArAr) et de Jean-Michel Poisson (Ciham). Cette mission est financée par le Ministère des Affaires Étrangères, les laboratoires lyonnais ArAr (UMR 5138) et Ciham (UMR 5648), ainsi que le CRFJ (Centre de Recherche Français à Jérusalem).

En 2019, l’équipe s’est attachée à finir :

Continuer la lecture de Mission archéologique du château de Belvoir (Israël) 2019