Archives par mot-clé : appel à communication

Insolitus : contextes et usages peu ordinaires – appel à communication

L’étude des vestiges matériels est le point de départ de la recherche archéologique, et notre principale source de connaissance sur les cultures passées. Elle est le support d’un discours sur les techniques de production et les modes de consommation de ces artefacts.

Ces dernières décennies, le développement des fouilles préventives a permis une augmentation exponentielle des données disponibles. Certaines séries d’objets commencent à être bien connues, et leurs contextes et fonctions facilement identifiables. Malgré cette masse de données, certains artefacts apportent plus de questionnements que de réponses. En effet, il arrive régulièrement que le contexte de découverte soit insolite, ou que l’usage (ou la réutilisation) soit inattendu.

L’objectif de cette journée est de pouvoir présenter des données que nous ne présentons pas ailleurs, car ne rentrant pas dans un thème précis ; mais également de pouvoir échanger des idées et des hypothèses de réflexion à propos de ces objets insolites.

Dans une perspective de science ouverte et de valorisation des participations de chacun, les communications de cette journée feront l’objet d’une publication (date prévue : première moitié de 2024) dans la revue en open access Archéologies. Sociétés, réseaux, matériaux du laboratoire ArAr (UMR 5138).

Thème(s) :
• Contexte et usages
• Actualité de la recherche

Cadre chronologique et géographique : du Néolithique à l’époque moderne, en Europe et sur le bassin méditerranéen.

Modalités :
La proposition de communication se fera sous la forme d’un résumé d’une page max. (format .doc/.docx ou pdf), à envoyer avant le 1er septembre 2023, à stephanie.bigot@inrap.fr, ldechavagnac@grandlyon.com et alyssa.giraudo@gmail.com.

Ce document doit comprendre :

  • Nom, prénom, rattachement de l’auteur
  • Titre de la communication
  • Résumé de la communication de 1 000 signes maximum, avec quelques illustrations (optionnel).
  • Le format de présentation choisi :
    • 10 min : présentation contexte + corpus + hypothèses s’il y en a
    • 30 min : contexte + corpus + hypothèses + parallèles possibles